Actualité

148ème Assemblée générale de la FFCAM

13/04/2021
Nicolas Raynaud, réélu président de la fédération
148ème Assemblée générale de la FFCAM

Samedi 10 avril 2021, lors de la 148ème Assemblée générale de la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM), qui a eu lieu en présence de Joël Giraud (Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires), Nicolas Raynaud a été réélu président pour une nouvelle olympiade autour du projet "L'esprit Club alpin - Horizon 2024" (avec 97% des suffrages exprimés).

* "Investir dans l’humain"… 
Le contexte sanitaire a contraint cette année à organiser intégralement cette 148ème Assemblée générale en digital. Pour autant, à l’image de la vie associative, des échanges riches qui ont perduré au sein de la fédération tout au long des confinements, de nombreux délégués ont participé à ce temps fort de la fédération : plus de 230 délégués, représentant plus de 80% des voix de nos clubs et comités, ont suivi l’événement. 
Un ministre – une première dans l’histoire de l’association – était présent lors de cette journée : Joël Giraud. Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité, ancien maire de l’Argentière-la-Bessée, il a présenté le plan d’investissement pour le tourisme de montagne lancé par le gouvernement. Ce programme d’ingénierie territoriale – le premier depuis le plan neige de 1964-1977 – prend en compte l’évolution climatique qui affecte le milieu montagnard, ainsi que le changement attitude de la clientèle vis-à-vis de la montagne. La FFCAM est associée aux travaux de concertation, lancés en mars 2021, qui ont lieu dans tous les massifs français. Comme l’a rappelé Nicolas Raynaud, "il est important d’investir avant tout dans l’humain, l’accueil, car c’est l’expérience humaine, les rencontres qui se nouent en montagne qui donnent envie au public d’y retourner. Chacun doit trouver en montagne ce qu’il vient chercher…" Inspiré par les "Petites villes de demain" (PVD), ce plan pour la montagne, qui doit être présenté en juin, est destiné à se dérouler jusqu’en 2026. 

* Une fédération résiliente dans une année hors normes 
La FFCAM s’est mobilisée afin de poursuivre sa mission au service des licenciés, des clubs et comités, et plus largement de tous les montagnards. Dès le printemps 2020, en contact permanent avec les acteurs de la montagne, les collectivités territoriales, les préfets et une partie du gouvernement, la fédération a joué un rôle central dans l’élaboration des protocoles de reprise des activités mais surtout de réouverture des refuges en France. Néanmoins, l’impact de cette crise est considérable sur les finances et sur le nombre des licences. Si la FFCAM a fini l’exercice 2019-2020 avec un maintien du nombre de licences annuelles, elle enregistre au 1er janvier 2021 une baisse 13 000 licences annuelles (soit 15%). Concernant les refuges, une perte de 120 000 nuitées a été enregistrée, soit plus de 2 millions d’euros de recette. Malgré cela, la FFCAM a souhaité maintenir certains investissements importants pour les pratiquants, en engageant ou continuant les programmes de rénovation de refuges emblématiques : Brèche de Roland, Gramusset - Pointe Percée, Couvercle et Campana de Cloutou. 

* Une olympiade fructueuse… 
Malgré la crise sanitaire qui a paralysé les activités en mars 2020, le bilan de l’olympiade 2017-2021 est très positif : au cours de ces quatre années, la FFCAM, dans la droite ligne des missions assignées depuis 1874 au Club alpin français, a su défendre l’intérêt général, et rendre la nature et la montagne accessible à toutes et à tous sans restriction, de manière équitable. 

Les résultats s’observent dans six grands domaines : 
- Jeunes et éducation : le nombre de licenciés mineurs, en constante progression sur l’olympiade, représente aujourd’hui 20% des effectifs de la FFCAM. Près de 300 Écoles d’escalade, d’aventure et de ski leurs permettent chaque année de découvrir la montagne, de se former. 
- Formation et sécurité : la mise en place des plans de formation a permis en 4 saisons de doubler le nombre de formés (10 200 en 2020), et la réforme des cursus de proposer un un parcours de formation pour tous : débutant, pratiquant expérimenté, cadre.

- Refuges : le plan de rénovation s’est poursuivi : sur 26 opérations prévues sur 10 ans, 4 sont achevées, 3 en cours de travaux, 1 en phase de lancement des travaux, 7 à l’étude (concertation, programme, avant-projet). La FFCAM travaille à la régularisation de 17 situations foncières (achevées ou en cours). Enfin, le nombre de 292 000 nuitées a été atteint (avant la crise sanitaire).
- Vie associative : en croissance constante jusqu’à la crise sanitaire, les effectifs ont atteint en 2019 le seuil historique de 100 000 licenciés. De nombreux clubs ont rejoint la FFCAM portant aujourd’hui à 420 le nombre d’associations affiliées. 
- Protection du milieu : la fédération a assuré une veille sur les projets de loi et règlements nationaux, ainsi que sur des projets de réglementations locales ; elle s’est par ailleurs impliquée dans les grands dossiers d’aménagement et protection (Scot des territoires de montagne, arrêté préfectoral de protection d’habitat naturel sur le Mont Blanc).
- Communication et relations institutionnelles : très présente aux côtés des collectivités, des élus, des préfets, des acteurs économiques et sportifs de la montagne, la FFCAM, qui a notamment renforcé sa présence sur les réseaux sociaux, a contribué à l’inscription de l’alpinisme au Pâtrimoine culturel immatériel (PCI) de l’Unesco.

 

* Le projet "L’esprit Club alpin - Horizon 2024"...
Élaboré collectivement, avec l’aide précieuse de la synthèse du congrès fédéral (organisé en novembre 2019 à Grenoble) "L’esprit Club alpin - Horizon 2024" répond aux grands défis actuels de l’univers montagne : évolution climatique ; attrait du public pour la nature et les espaces naturels préservés ; engouement pour les pratiques sportives de montagne ; évolution du modèle touristique de montagne ; envie du partage et de la transmission. S’inscrivant dans la continuité de l’olympiade écoulée et du travail effectué, il s’articule autour de cinq thèmes : "jeunes et éducation" ; "formation et sécurité" ; "développement combiné" ; "organisation et gouvernance" ; "communication et relations institutionnelles". 

* Nicolas Raynaud : jeune président mélomane… 
Né à Grenoble en 1971, Nicolas Raynaud a longtemps habité Lyon, où il a fait ses études. Agrégé de mathématiques, ce passionné d’opéra, grand lecteur de polars (notamment de Bernard Minier) est coordonnateur d’une section biqualification montagne au lycée de Moutiers (Savoie). Adhérent de la FFCAM depuis 30 ans, pratiquant notamment l’alpinisme, le ski de randonnée et l’escalade, il était vice-président aux activités et au développement de la FFCAM depuis 2009.

 

"J’ai découvert la montagne grâce à mes parents, tous deux instituteurs et moniteurs de colonies de vacances auxquels je dois tout. Le bénévolat est une seconde nature pour moi. Je conjugue la montagne dans toutes les facettes de ma vie : à travers ma pratique des sports de montagne, dans mon engagement associatif à la FFCAM ainsi que dans mon métier."

* 150 bougies ! 
En 2024, la FFCAM – héritière du Club alpin français, créé le 2 avril 1874 – fêtera son 150ème anniversaire (cette année sera aussi celle des Jeux Olympiques de Paris, et le 100ème anniversaire de ceux de Paris et de Chamonix). Tout au long de cette période exceptionnelle, la FFCAM organisera des manifestations diverses (culturelles, sportives, échanges, débats, congrès) dans toutes les régions et les territoires volontaires, afin de fêter cet événement majeur et de se propulser vers les prochaines décennies… 

* Courage et bienveillance...
Dans son discours de clôture, Nicolas Raynaud a souhaité que la FFCAM, fédération singulière de par son projet, son histoire et ses missions, garde à l’avenir la juste place dans le monde de la montagne. La fréquentation de ce milieu, a-t-il rappelé, "développe en nous des valeurs d’endurance, de technicité, de partage dépassement de soi, de courage, et aussi de bienveillance." La montagne, a-t-il conclu, qui a une dimension spirituelle et relève du sublime, nous rend tous différents et meilleurs, et nous transcende".

Voici la composition du nouveau comité directeur fédéral : 
Christian Biard, Marinette Bondoux, Pierre Bouzat (médecin fédéral), Bénédicte Cazanave, Pierre Chazerain, Théo Claude (sportif de haut niveau), Amaury Decludt, Nicolas Gamby, Alexandra Genesty, Jean-François Grandidier, Sylvie Guérin, Françoise Kouchner, Philippe Latapie, Jean Mizcka, Rémy Mullot, Isabelle Philippe, Jacques Piétu, Aurélie Pujado, Nicolas Raynaud, Corinne Saltzmann, Marie-Laure Tanon, Perrine Torrent. 

A voir :

https://www.youtube.com/watch?v=QTMPJPFIK1k&feature=emb_rel_end

https://www.youtube.com/watch?v=P_nLyZTj8tI&feature=emb_rel_end

…La FFCAM en mots et en chiffres en 2019-2020…
Une association héritière du Club alpin français, créé en 1874. 
420 clubs et 53 comités territoriaux. 
120 refuges et chalets dans tous les massifs (soit plus d’1/3 des hébergements de montagne en France)
175 026 nuitées dans les refuges et chalets FFCAM
98 704 licences dont 40% de femmes
8500 bénévoles assurant 17 000 fonctions
11 400 abonnements à La Montagne et Alpinisme, magazine trimestriel édité depuis 1905. 
…5 grandes missions…
- développer la pratique de l'ensemble des activités de nature liées à la montagne ;
- assurer, avec l'aide de professionnels, les programmes de formation et de sécurité ; 
- gérer, entretenir et rénover 120 refuges et chalets de montagne ;
- préserver et valoriser le milieu montagnard ; 
- explorer les dimensions culturelle et scientifique de la montagne, à travers notamment la publication depuis 1905 du magazine La Montagne et Alpinisme.






CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi de 15h00 à 18h00
Agenda