Carnet de route

Escalade en pays cathare catalan

Le 25/05/2021 par LECHARLIER Aurore

Compte rendu de la sortie CAF du 22-23-24 mai 2021: destination Tautavel (66): escalade en pays cathare catalan !

Les températures du weekend du 22-23-24 mai 2021 s’annonçaient basses et la pluviosité élevée sur quasiment toute la France, à part vers Perpignan… Notre “coach” André (qui aime particulièrement ce terme …) a donc réservé de justesse les deux derniers emplacements au camping du village de Tautavel, où les dégustations de vin ont l’air d’être une activité de prédilection ! Ce village, aussi connu pour la grotte dans laquelle des vestiges préhistoriques ont été découverts et font encore aujourd’hui l’objet d’études archéologiques, est situé dans une région où on a du mal à choisir par quelle falaise commencer le séjour d’escalade tant il y a de beaux sites équipés, de divers niveaux et divers types d’escalade dont en grandes voies (Vingrau). Notre groupe de 9 (André, Véronique, Michel, Fred le petit, Fred le grand, Maurine, Yann, Camille, Aurore) est parti de Lourdes à 07h00 le samedi matin et est arrivé à destination vers 11h30 en ayant survécu aux coups de volant un peu désordonnés de notre cher conducteur (en qui on avait cependant toute confiance !). Après avoir installé le campement et pique-niqué en partageant des mets faits-maison, les plus expérimentés d’entre nous étudient le topo et choisissent le premier site pour l’après-midi: Alzine. Nous y arrivons en parcourant un chouette sentier traversant des champs de vignes (pulvérisées…). On grimpe très bien de 14 à 19 h, sur une bonne falaise pas patinée, au soleil: 5c-6a. Au camping, on essaye de se doucher avant l’envahissement des douches par un groupe d’ados, et puis on cuisine de bonnes pâtes (sans dégustation de vin local, pas le temps !). Soirée très sage dont le début de nuit fût légèrement perturbé par un enterrement de vie de garçon au camping !

Le ciel du lendemain matin étant un peu gris, on s’est dérouillé les jambes en marchant jusqu’aux ruines des vestiges cathares locaux situées sur les hauteurs entourant le village (château de Tautavel et Tour del Far) depuis lesquelles on avait une excellente vue sur le massif du Canigou, le piémont, la mer méditerranée et le château de Quéribus et celui de Peyrepertuse. Au sommet de cette balade hérétique, Yann découvrit un pendentif préhistorique: une dent de l’Homme de Tautavel percée, qui gagnait de la valeur au fur et à mesure qu’elle était descendue vers la plaine (et que la demande n’augmentait pas…). Trêve de plaisanteries, il fallait quand même aller grimper: nous décidâmes d’aller aux Gorges de Gouleyrous (au dessus desquelles se trouve la grotte sus-mentionnée) malgré l’appréhension de la foule de touristes attendue sur ce magnifique site d’escalade au bord de l’eau (1000 visiteurs par jour en pleine saison !?). Heureusement, avec la carte du CAF on ne doit pas payer l’entrée du parking. Malgré la foule bien présente, on parvient à trouver un secteur libre et on grimpe tout l’après-midi: un peu patiné selon les voies, de chouettes mouvements, un cadre magnifique! Une équipe de grimpeurs menée par une capitaine au penchant pour la bière sur un petit canoë, se préparait pour escalader les voies aux pieds dans l’eau, ce qui donnait un spectacle aux badauds (et à nous !). Merci à Véronique pour le travail de reportage photographique durant tout l’après-midi. Le soir, un poulet et des patates nous attendaient au camping, ainsi qu’une macédoine préparée par André et arrosée de liqueur d’estragon et de génépi-Vodka faits-maison !

Le lendemain, on se lève tôt pour plier bagages et être sur la falaise des Abeilles à Opoul à 8h45 au soleil. L’objectif était que tout le monde passe un 6b, mais la voie la plus dûre de celles faites pour s’échauffer était sans doute la 4b avec un surplomb! On a quand même bien grimpé jusqu’à 14 h en voyant et humant la mer méditerranée depuis le sommet des voies. Yann et Fred ont également pu passer quelques voies en terrain d’aventure. Merci encore à Véro la photographe pour les super clichés pris de nous tous ce matin! Après le dernier pique-nique, on reprend les fourgons pour 4.5 heures de route pour rentrer vers le pays des nuages et des températures fraîches… Merci à Michel d’avoir soutenu la thèse (la tête) d’Aurore pendant le trajet! Bilan floral et faunique du weekend: beaucoup de fleurs observées par les passionnés André et Michel, du romarin à perte de vue dans les garrigues, des champs de vignes taillées en corbeille. Pour la faune: loriot, rossignol, huppe, faucon gerfaud, bergeronnette et renard entendus ou vus. C’est l’occasion de se rappeler que les grimpeurs peuvent déranger les oiseaux en nidification en falaise et qu’il ne faut pas dire, en mettant la main dans une bonne prise où l’on découvre un nid: “oh ce n’est rien ce ne sont que des moineaux !” (entendu ce weekend alors qu’il s’agissait d’un nid de bergeronnettes !). Merci à tous pour cet excellent weekend !

Aurore







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi de 15h00 à 18h00
Agenda