Actualité

Promontoire

13/02/2020
de Alain Nesme
Promontoire

A l’opposé de tous ces livres relatant les exploits d’alpinistes sponsorisés, dont la pratique est passablement éloignée de celle du commun des mortels, Promontoire décrit l’itinéraire de formation d’un alpiniste amateur lambda. Ce récit initiatique, non dépourvu d’aléas heureux et moins heureux, montre qu’au-delà de leurs différences, abyssales vues sous l’angle de la pratique de leur art, grands et petits alpinistes sont logés à la même enseigne sous le rapport de l’énergie qui les meut dans leur conquête des cimes. Tous, frères humains, sont aux prises avec des forces qui les dépassent.

Quelques extraits :

p. 47 (Visite du cimetière de Saint-Christophe-en-Oisans) :

Je frétillais intérieurement, sous l’effet d’un émoi étrange, une excitation contenue, mais quelque peu décalée dans ce lieu voué au recueillement. J’étais sous le charme de cette visite commentée, qui prolongeait le récit fleuve de la construction de la route de La Bérarde, comme si ce petit cimetière en était l’un des ornements essentiels, la pointe la plus déterminante de mon initiation aux mystères.

Nous avions flâné longuement dans les allées de ce havre de paix, fréquenté par peu de défunts ayant vécu aussi longtemps que Pierre Gaspard. Que de vies fauchées à la fleur de l’âge, en offrande propitiatoire à un Dieu cruel ! Sur de nombreux tombeaux sont scellés les piolets de leurs anciens propriétaires. Le mien, flambant neuf, piaffait d’impatience derrière le hayon de la petite 4 L de Léon.

 

p. 51 (Hommage aux gardiens de refuge » :

Les gardiens de refuge, montagnards accomplis, n’étaient pas loin de m’apparaître comme les grands prêtres de ces temples voués au culte de l’alpinisme.

Ils règnent en maîtres sur leur nid d’aigle qu’ils gèrent il faut dire de A à Z : ils accueillent les gens de passage (alpinistes ou simples randonneurs), les restaurent, les hébergent, leur donnent des conseils de toutes sortes (sur la météo, les itinéraires à suivre, ceux à éviter) et participent aux opérations de secours quand le besoin se présente.

Cet éventail de responsabilités, d’ordre moral autant que matériel, écrasantes pour le commun des mortels, leur confère l’omnipotence d’un capitaine de navire, seul maître à bord après Dieu, et participant donc un peu de cette divinité.

 

p. 120 (escalade de l’aiguille Dibona par la face sud) :

Ce grimpeur insolite, donnant l’impression de surgir de nulle part à deux ou trois mètres de moi pendant l’attente à un relais. La scène se passe très haut à la verticale du refuge, une petite boîte d’allumettes vue d’ici, les gens qui circulent autour font figure de minuscules fourmis. Le grimpeur en question a emprunté l’une des multiples variantes évoquées plus haut. La voie sur laquelle il évolue frôle la nôtre. Cette apparition – un homme suspendu au-dessus d’un vide abyssal – provoque en moi une terreur sacrée : c’est mon image que j’aperçois dans ce miroir insoutenable.

Commandes sur Internet (Amazon, L’Harmattan, mots-clés : promontoire alain nesme) ou chez votre libraire.

CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi de 16h00 à 19h00
Agenda