Carnet de route

RDN: Pic de la Géla

Le 02/09/2012 par Jean-Marie

L’hiver aurait-il déjà décidé de pointer le bout de son nez?

Bivouac « un peu frais »,  du côté de l’auberge du Maillet, pour 4 d’entre-nous.

« 5h00 du mat », les tentes et les voitures sont recouvertes d’une pellicule de givre.

Il ne fait vraiment pas chaud…

La partie des crêtes de Troumouse que nous devons parcourir aujourd’hui est dans les nuages et le vent souffle fort vers 3000 m.

Le Pène Blanque s’est paré d’une pellicule de givre.

Tout çà ne me dit rien qui vaille, le changement de programme n’est pas loin…

Monter jusqu’au col de la Sède ne posera pas de problème particulier, par contre parcourir les crêtes jusqu’à la Munia  dans l’humidité, le vent  et le froid, ce n’est pas vraiment raisonnable.

Nous attendons nos 4 compères qui montent de la vallée et nous irons déposer une voiture à la Chapelle de Héas au cas nous ferions finalement une boucle par le vallon de la montagne des Aguilous.

A 2100m, au niveau du parking quasi désert (2 voitures seulement), le froid se fait plus mordant et le givre plus présent.

Décision est prise, nous reviendrons une autre fois pour parcourir les crêtes.

6h45, c’est le départ, il faut un certain temps pour se réchauffer….

4 lueurs de lampes frontales soulignent le chemin montant vers le passage pour rejoindre la Munia.

Au pied, de la montée vers le col de la Sède, les brebis sont immobiles.

Chacun prend son rythme de montée.

L’arrivée au col de la Sède est pour le moins ventée et froide. Nous allons faire un tour du côté du  « Pas de Gerbats », un seul « candidat » pour jeter un coup d’œil, les autres restent bien à l’abris du vent.

Une discussion s’engage avec un père et ses 2 enfants prêts à s’engager pour poursuivre la course…

Leur équipement semble vieillot et surtout un peu léger au regard de la météo.

Les souvenirs de la course sont un peu anciens : le père est venu il y a une trentaine d’années…

Après quelques minutes d’hésitation, alors que notre groupe se dirige vers le Pic de la Géla, nous les verrons faire demi-tour et descendre dans le vallon de la montagne des Aguilous pour une autre sortie.

Une sage décision à n’en pas douter.

Du côté du col de la Géla, la vue sur les lacs de Barroude et la muraille est magnifique.

Des isards traversent le col, nous en dénombrons facilement une trentaine.

Le Pic de la Géla rapidement et facilement atteint est une première pour tout le monde.

Il est tôt, nous prenons la direction de la Hourquette de Héas avec un petit passage par le départ du « couloir du string » (j’ignore si c’est son nom officiel en tout cas c’est ainsi qu’il est nommé  par les plus hautes instances dirigeantes du club…).

En chemin, nous croisons, de très près, encore de nombreux isards.

Du côté des crêtes de Troumouse, c’est toujours le même programme : nuages, vent et température hivernale ;  aucun regret !!

Nous ferons la pause déjeuner au niveau de la cabane des Aguilous, bien à l’abri du vent face au massif du Vignemale.

Arrivée en début d’après-midi  au niveau de la Chapelle de Héas, petit aller retour pour récupérer les voitures  laissées sur le parking à 2100 m puis nous partageons un verre à l’auberge située à proximité du péage de la route d’accès au cirque.

De l'avis de tous, encore une belle journée en montagne!!

photos: http://picasaweb.google.com/lourdes.ffcam

 







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi 16h00 à 19h00
Agenda