Carnet de route

Calanques 8-11 avril 2017

Le 14/04/2017 par Fontanilles Philippe

Magnifique séjour dans les Calanques, dans un paysage grandiose entre les couleurs bleues du ciel et de la mer. Nous avons fait toutes nos voies en bord de mer.

J1 Cap Canaille, sans marche d'approche car arrivée l'après-midi, rappels dans les grès ocres du Cap face aux Calanques et la mer, pour grimper « Baise-jump » (ou Bourreur de Rousse 4 longueurs, 6b).

J2 Entre l'Eissadon et le Devenson, rappels dans « Un Bain au calancon », plus sûr que ceux indiqués par le topo, pour grimper cette voie même (6l 6c). On part du bord de mer, un peu humide, pour ensuite naviguer, tout droit, dans le calcaire blanc typique, et aux gouttes d'eau verdonnesque.

J3 Secteur les Croulants, sur de bons conseils on fait « Pepita » (6l, 6b+), voie nouvelle à gauche des toits des Croulants. Rocher encore différent, brun, sculpté par l'érosion, aux prises rondes et fissures larges et profondes. Ca renfougne comme à l'Ossau au début, quelques pas athlétiques pour sortir dans une grande longueur en dalles et fissures. Le secteur est sauvage.

J4 On finit en beauté à Castelviel. Rappels plein gaz au-dessus des profondeurs de la mer. C'est justement ainsi que s'appelle la voie « Promesse des profondeurs » '(6l, 6b) ! Elle m'a fait perdre la tête, tellement elle était belle. J'ai appelé cette voie tantôt « Ivresse des profondeurs», tantôt « Splendeur des profondeurs». On part juste au-dessus de l'eau dans un fjord profond et sombre où les vagues se fracassent. Les premiers pas sont faciles mais salés. On remonte un boyau et ça renfougne aussi. L2 est très belle, on remonte une large fissure aux prises rondes, on sort du fjord en passant par une arche. L3 nous dirige dans une grotte dont on ne comprend pas comment on va en sortir. L4 nous bouleverse. On grimpe d'abord sur la paroi de gauche, puis en opposition dans la cheminée qui se rétrécit et butte sur le toit fermé. On bascule alors sur la paroi de droite pour traverser vers une niche où on se retourne face à la mer, posé sur un gros bloc coincé ! L5 on sort de notre trou en devers pour refaire surface au soleil et retrouver le calcaire blanc des calanques. Deux longueurs en 6b très belles.

Des vautours de Riglos,  la semaine dernière, on est venu « voler » avec les Goélands de la méditerranée. Du Merle (ou Monticole) de roche des Pyrénées, on a rejoint le Monticole bleu, qui n'a cessé de chanter dans les falaises.  J'ai eu la chance de le voir parader et voler en parachute.

Le Parc national des Calanques, cette montagne de bord de mer est immense, par sa beauté et ses nombreuses voies. On y va chaque année comme un ressourcement....

« La beauté sauvera le monde » Dostoïevski

 

Christelle et Philippe







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi 16h00 à 19h00
Agenda