Carnet de route

Alpi:Faut pas croire qu'on est des comiques parce qu'on fait le Couloir Rigolo

Sortie :  Alpinisme: Couloir Rigolo ou Coos Coos de Verdure du 23/02/2014

Le 23/02/2014 par Yves

 

Faut pas croire qu'on est des comiques parce qu'on fait le Couloir Rigolo.

 

On était 7 ce dimanche matin 23 Février. Sept comme les nains de Blanche Neige mais aussi comme les 7 merveilles du monde, les 7 Samouraï ou les 7 mercenaires. Debout à 5h30, rdv au local à 6h30 à l'heure où nos camarades skieurs de randonnée commencent tout juste à ouvrir un ½il. Je vous disais qu'on n'est pas des rigolos, enfin des comiques, c'est pareil.

Il y avait Jean-Louis, Daniel, Cyril, Dominique, Jean-Luc, Yves et bien sûr notre fidèle et souriante mascotte, celle qui apporte cette petite touche indispensable de féminité et de grâce dans ce groupe de mâles un peu frustes : Géraldine.

Et comme beaucoup parmi nous attaquaient leur première ou deuxième sortie « couloir », le choix s'était tout naturellement porté sur ce petit Couloir Rigolo, qui compte tenu de la quantité et la nature de la neige en cet hiver très atypique, était le seul envisageable dans le secteur du Jaut.

La montée jusqu'au pied du couloir s'est faite sans difficulté, en « grosses » dans le cadre très plaisant du vallon entre le Port de Castet et le col de Jaut. Nous avions laissé les raquettes dans nos voitures car la neige fraîche qui était tombée sur une couche compactée n'était pas très épaisse.

Au pied du couloir, nous avons retrouvé deux cordées de Palois du club Aspyr qui se préparaient. Nous serions donc 11 ( !!!!) dans ce petit couloir d'à peine 150m : 4 cordées de 2 et une cordée de 3. Peu importe ! Nous avons laissé partir nos camarades palois devant et après nous être équipés, nous avons revu les fondamentaux et fait de la pédagogie active avec travaux pratiques : révision de l'encordement, confection et sécurisation des anneaux de buste, progression à corde tendue.

La neige était légère sans être très profonde. Les marches avaient été faites par les Palois. En moins d'une heure nous sortions de ce petit couloir sympatoche à 45° et nous débouchions sur la crête pour découvrir le panorama exceptionnel de cette crête belvédère sur la chaîne, du pic d'Anie jusqu'au Néouvielle en passant par ce bon Jean-Pierre. Une splendeur !

Nos efforts étaient récompensés. Il ne nous restait plus qu'à casser une bonne croûte au sommet avec nos amis palois, puis redescendre sous un ciel toujours aussi lumineux avant de boire le pot traditionnel au café tout aussi traditionnel de Louvie Juzon où après l'arrivée de nos amis lourdais skieurs de randonnée, nous avons fini par occuper toute la terrasse. 

CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi 16h00 à 19h00
Agenda