Carnet de route

RDN: Boucle et bivouac Gavarnie

Le 31/08/2013 par Sophie

Bivouac la tête dans le Casque …

Encore un weekend sous le signe de l’Aventure, un weekend à la Jean comme on les aime tous, égrèné de belles rencontres dans un cadre somptueux … encore un weekend qui restera gravé dans nos mémoires, tant la beauté du spectacle du couchant fut à la hauteur du sommet parcouru ! Quelle idée ce bivouac au Casque ! Tellement séduisante que l’on se retrouve à 12 samedi en début d’après-midi au Col des Tentes pour ce dernier weekend d’août en montagne. Les prévisions météo sont bonnes, c’est encore l’été : nous partons confiants.

Départ de rando en direction de la Brèche de Roland à un rythme tranquille car les sacs sont lourds, même très lourds pour certains. Et en plus, il fait encore assez chaud en ce milieu d’après-midi. Les choses deviennent un peu plus sérieuses quand nous arrivons au pied de la cheminée, passage original et bien sympa qui pimente notre progression. Toute la difficulté ici sera de hisser les sacs en haut de la cheminée puis de les sortir par l’étroite cavité. Certains sacs, bien munis en victuailles de toutes sortes, devront même être démunis de leur contenu pour retrouver une taille un peu plus fine. Heureusement les bras costauds de nos 8 gars viendront à bout de cet obstacle. Ce passage étant franchi, nous rejoignons ensuite le sentier de la voie normale pour atteindre le sommet. Du côté français, les nuages jouent à cache-cache avec le soleil. Nous arrivons au sommet du Casque à l’heure où les sommets environnants rosissent avant de sombrer dans l’obscurité. Sous nos pieds, la mer de nuage ressemble à un épais tapis cotonneux sur lequel on a envie de rebondir… Le spectacle que nous offre « Dame Nature » est saisissant et nous le saluons par une ola raisonnant au loin. Ce panorama à perte de vue à cette heure avancée de la journée nous fait rapidement oublier tous les efforts accomplis pour arriver là-haut … Par contre difficile d’oublier le vent bien piquant et les températures qui baissent rapidement avec le soleil qui disparaît. On sort alors la tenue de rigueur pour la soirée : doudoune, gants, bonnets, …. Avant de trinquer, Franck nous offre un instant de recueillement culturel à plus de 3000m qui nous fera encore mieux apprécier l’apéro … Le repas à peine englouti, et le vent n’ayant pas faibli, nous nous réfugions vite au chaud dans nos sacs de couchage, … enfin au chaud pour certains, car d’autres auront grelotter toute la nuit !

Le lever du soleil sur les sommets environnant et ses dégradés de rose orangé est un instant magique et éphémère que l’on contemple depuis nos sacs encore bien emmitouflés. Nous attendons les caresses des premiers rayons du soleil pour sortir de nos duvets et prendre le petit déjeuner. Puis redescente du casque pas la voie normale, au milieu des éboulis et des cailloux. Paule gardera sans doute un souvenir tout particulier de ces cailloux instables … Après la traversée de quelques névés en crampons (tant mieux car nous avons ainsi utilisé tout le matériel transporté !), nous regagnons le sentier qui vient de la brèche et nous plongeons dans les vertes pelouses bien tendres, versant espagnol. Après une légère remontée dans les lapiaz, nous arrivons au col au pied de l’Escuzana. Endroit parfait pour le pique-nique, ensoleillé et à l’abri du vent. Frank endosse de nouveau sa casquette d’infirmier pour bander la cheville de Paule. Le sommet nous tend les bras et en guise de petite pause digestive, Frank nous dévoile la suite de ses lectures, que nous écoutons tous attentivement et curieusement. Il est temps ensuite de regagner la vire des fleurs, sentier en balcon extraordinaire avec une vue plongeante sur les canyons d’Ordesa. On dirait pas comme ça, mais ça passe … Ce sentier nous ramène par la Forquieta des Gabietou au Port de Boucharo puis au Col des Tentes. La descente aura surement été un peu longue pour Paule mais malgré une cheville bien gonflée, sa bonne humeur est toujours de rigueur.

Et la boucle est bouclée, mais quelle boucle ! Et l’aventure est terminée, mais quelle aventure ! Encore un réel moment de partage, de convivialité, de solidarité et d’évasion en montagne … Merci à Jean, notre super GO et à tout le groupe pour ce bel esprit. RDV en Ariège …

Photo: http://picasaweb.google.com/lourdes.ffcam







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi de 16h00 à 19h00
Agenda