Carnet de route

RDN: Mailh Massibé

Le 15/07/2012 par Valérie

En ce lendemain de fête nationale, (Ah vous aviez remarqué que notre 14 juillet avait été déplacé en novembre !!!), nous reprenons encore une fois la direction du 64, pour aller user nos chaussures vers le Larie, le Montagnon et le Mailh Massibé.

Départ de Bourdiou d’Aspeigt, fin de la route communale de Bielle. Il fait très beau, nous pouvons admirer le Lauriolle. Nous sommes heureux d’être à l’ombre de la forêt pour les 600 premiers mètres de dénivelé. Les bas coté du chemin nous mettent en appétit par le nombre impressionnant de fraises, mais nous verrons au retour.

En fin de forêt les nuages arrivent du nord et de l’ouest et bouchent petit à petit le paysage. La pause à la cabane Laudal sera fatidique au paysage, en quelques minutes tous les sommets se retrouvent dans la grisaille. Mince, mince et mince car une des particularités de cette sortie est le paysage des vallées d’Ossau et Aspe.

Nous quittons le chemin pour tracer tout droit dans l’herbe en direction du col de Lariou. Les nuages épaississent et le vent se lève, mince et mince ! Au col, rien, le gris complet. Par là Ansabères, par là le Sesques, par là Anie, par là … . Le larie est à 10 m sur la gauche. Nous prenons la direction de l’arête sur la droite. Y a au moins un truc que l’on voit bien ce sont les fleurs, il y en a des quantités et de variétés pas forcément très courantes. Nous cheminons sur l’arête, aérienne par moment mais comme on ne voit rien aucun problème de vertige. Cette arête est très ludique, un peu les mains, je monte, je descends, des fleurs. Après une heure de progression nous arrivons sur la pente qui rejoint le Montagnon. La couche est toujours aussi épaisse et aurait même un peu tendance à nous humidifier, nous décidons donc de rejoindre directement le col de Losque.  Tiens on dirait que la lumière s’intensifie, nous nous installons pour la pause déjeuner juste quelques mètres sous le col. En 20 minutes tout change, le soleil nous réchauffe et nous partons à l’ascension du Mailh. Le panorama ne se dégagera pas complètement.

Nous terminons notre boucle par la descente dans le vallon sud sous le Montagnon et retrouvons la cabane de Laudal.

Comme prévu les fraises seront mangées à la descente.

Au débriefing à Louvie, lors des discussions sur les sorties faites, nous trouvons enfin le chat noir de la météo olé olé. C’est Sophie !

Allez, vivement l’été !

photos: http://picasaweb.google.com/lourdes.ffcam

 







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi de 16h00 à 19h00
Agenda