Carnet de route

Rndonnée: Pic de Cambalès

Le 01/10/2011 par Jean Montane

Un temps de juillet est annoncé pour cette fin de semaine d'octobre en même temps que Pascal nous convie à passer deux jours dans la vallée du Marcadau avec pour objectif principal le pic de Cambalés (2965 m). Évelyne, Odile, Claude, Jean-Bernard, Jean-Pierre et moi Jean sommes inscrits.

Le départ est fixé à 9h30 car ce samedi matin Pascal et l'équipe de France de rugby affrontent le Tonga, le résultat n'étant pas celui espéré Pascal ne nous commentera pas la rencontre

En cette fin de matinée il fait déjà chaud sur le parking du pont d'Espagne (1450 m) et il est naturellement pas question de rejoindre directement le refuge Wallon (1865 m), aussi au pont du Cayan nous bifurquons à l'Ouest pour - après avoir longé les lacs de l'Embarrat – rejoindre le lac du Pourtet (2420 m) vers 14h00  et enfin avoir l'autorisation de nous restaurer.

Après sa petite sieste, Jean-Pierre qui retrouve ses légendaires cuisses de braise nous propose de rejoindre la Habassole  (2535 m). superbe promontoire dominant le lac du Pourtet, un tour d'horizon précède une rapide descente passant par le col éponyme ((2492 m) et longeant le lac Nére (2309 m). Nous approchons du refuge Wallon, quelques explications sur les arbres de la forêt voisine par notre spécialiste Pascal et nous nous retrouvons sur la terrasse du refuge devant une boisson moussante et rafraîchissante.

Une bonne cinquantaine de personnes s'apprêtent à y passer la nuit, des familles avec des enfants parfois très jeunes, des pêcheurs et des randonneurs plus ou moins aguerris, L'heure du repas est arrivée et il n'y aura rien à redire sur le menu, petit à petit chacun rejoint sa « paillasse » dans le grand dortoir ou bizarrement pas un « scieur de bois » ne viendra troubler le repos des montagnards harassés.

Dring ! 6h15, le réveil, 6h30 le petit déjeuné, et (enfin) à 7h30 le départ par le sentier tranquille qui mène au col de Cambalés, du lac de Cambalés (2342 m) nous bifurquons au Sud pour rejoindre d'abord par une montée raide la crête de Cambales (2503 m), puis au travers d'un chaos de rocher plus ou moins volumineux et (in) stables le venteux col d'Aragon (2808 m). Le sommet du pic de Cambalès (2965 m) est ensuite atteint sans encombre.

Après la pause casse-croûte nous ne laissons pas à Jean-Pierre le temps de faire sa sieste, le chemin de retour est encore long, nous redescendons au col d'Aragon avant de remonter au Péne d'Aragon (2916 m) ou un isard garde le sommet, toujours par  une pente caillouteuse nous rejoignons le col de la Fache (2664 m) d’où nous apercevons des hordes de randonneurs qui descendent de la grande Fache.

Le reste de la descente jusqu'au refuge (déjà fermé à 15h00), et le pont d'Espagne se fera sans encombre mais sous la chaleur.

Le pot de l'amitié pris à l'hôtellerie de la Fruitière clos ce magnifique et minéral week-end. Merci Pascal.

photos: http://picasaweb.google.com/lourdes.ffcam







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi de 16h00 à 19h00
Agenda