Carnet de route

Randonnée: le Gavizo Cristail

Le 13/08/2011 par Valérie Contrault

La météo devrait nous laisser un créneau pour cette longue sortie.

C’est d’un bon pas que nous partons de la maison du parc du Val d’Azun. Les grandes lignes droites du sentier qui se dessinent devant nous se passent sans lassitude car le paysage est varié. La première grande ligne est celle qui nous conduit au vallon de Labassa en passant par le Doumblas et sa cascade. Il y a quelques randonneurs dans la montée au refuge Ledormeur que le soleil commence à toucher.

Nous opérons une première pause avant d’attaquer les 21 virages de l’Alpes d’huez, heu non, les virages qui montent sur le deuxième plateau. Les Lacs de Rémoulis ont une eau très transparente, mais ne possèdent pas d’aire de bivouac. Au niveau de la Toue de Castérie, un raidillon nous fait passer au soleil, dia ça chauffe sérieux ! Encore 10 minutes est nous serons au col de la Peyre st Martin. La borne 312 marque la frontière, et les sommets espagnols au-dessus de Campo Plano sont géants (Forqueta, Infierno, Bachimana).

Il reste 600m pour atteindre le sommet. Sur les premiers 200m nous serpentons entre les blocs de granite et les bancs d’herbe, ensuite la pente se redresse et l’herbe disparaît. Nous finissons l’ascension au milieu de gros blocs. Le petit plateau du sommet est terrible, entre deux cairns un espace avec « banc » est formé et la vue est extra. Balcon sur les montagnes, ce n’était pas un mensonge. Le Balaïtous et les Frondella sont à porter de mains. Les crêtes de diable ne sont que pics et dentelles. De l’autre côté, le Barbat, le Cambalès, petite et grande Fache, le massif du Vignemale se devine encore mais les nuages approchent.

Coté espagnol, c’est le pic d’Enfer qui accroche en premier le regard puis la vision s’élargit pour glisser vers Respumoso et Campo Plano. Ce sommet se gagne et on comprend pourquoi, c’est beau, tout simplement.

Christian nous a réservé une surprise, il sort de son sac une tourte et le réchaud pour faire le café ou le thé qui accompagne la tourte. Un régal !

Les nuages se sont obscurcis et côté ouest ça gronde et ça tonne, il doit faire vilain vers Artouste.

Nous entamons la descente en direction du sud pour rejoindre le col de la Peyre par son coté sud.

Trois gouttes d’eau vont nous accompagnées jusqu’au lacs de Rémoulis et ensuite elles seront plus nombreuses jusqu’à l’embranchement du Larribet. Nous prendrons quand même quelques minutes pour grignoter des toutes petites framboises très parfumées.

Sylvie et Christian qui avaient accéléré les pas nous attendent à la voiture.

 25km, 1450m et 8h, voilà à quoi nous trinquons à Argeles.

Pascale, Marie, Sylvie, Valérie, Patrick et Christian.

 photos: http://picasaweb.google.com/lourdes.ffcam







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi 16h00 à 19h00
Agenda