Carnet de route

Randonnée: Le Péguère

Le 29/07/2011 par Jean Montane

Vacances, travail, journée du vendredi peu ordinaire pour une sortie ? Toujours est-il que je n’ai pas d’inscrit pour cette rando pédestre au Pic de Péguère où je n’étais pas retourné depuis 2007. Aussi je prends ma décapotable à deux places (le scooter) pour prendre l’air dés le départ de Lourdes.

Arrivée sans encombre à la Raillére, je remonte le gave du Marcadau jusqu’au pont du Ceriset, et là SURPRISE ! Le chemin interdit d’accès par arrêté municipal pour réparation de murs de soutènement depuis mai 2008 l’est encore, que faire ? Hors de question pour moi d’emprunter les très fréquentées vallées de Lutour, de Gaube ou du Marcadau aussi n’ayant personne à encadrer (ouf !, sinon) et après une réunion avec moi-même mon caractère latin me conduit à passer outre l’interdiction pour voir de plus prés ce qu’il en est.

Quelques murs ponctuellement effondrés, quelques arbres en travers, aucune trace de chantier en cours ni d’installation récente. Si la commune attend la réfection de l’ensemble du chemin pour lever l’interdiction il y en a encore pour 50 ans.

77 virages plus loin, je rejoins la montagne non aménagée, à partir de la bifurcation qu’il est facile de louper la nature commence à reprendre ces droits vu le peu de fréquentation que l’interdiction engendre. Heureusement quelques cairns subsistent mais jusqu’à quand ?

La vue depuis ce belvédère est toujours superbe, un 360° parfait, je me restaure en compagnie d’un lézard que je n’effraye pas contrairement à des isards qui s’éloignent. 

Durant la descente je croise enfin une personne au virage 48, « hello, are you alone », alone (seul) réponds-je (en pensant que lui pourra dire aux gardes qu’il n’a pas su lire le panneau d’interdiction et ainsi éviter un PV). Dans un anglais qui ne lui laisse aucun doute quant à ma nationalité je lui explique de faire attention à ne pas avoir un accident car le chemin est interdit d’accès. Plus loin je croise de très prés deux isards, ils me toisent en soufflant l’air de dire « alors vous ne savez pas lire ! C’est INTERDIT » avant de poursuivre leur chemin.

Depuis quatre ans la commune nous prive de se sommet, jusqu’à quand ?

En cas d’accident - que nous encadrions ou pas - la responsabilité de celui qui emprunte ce chemin est engagée, les assurances sont en droit de refuser de nous couvrir.

photos: http://picasaweb.google.com/lourdes.ffcam







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi 16h00 à 19h00
Agenda