Carnet de route

Hourquette d'Alans

Le 14/03/2010 par Contrault Valérie

L’initiation est devenue caduque pour devenir « normale ».

Alors où aller traîner les planches ? Au nord ça s’est sur, si on veut de la bonne neige. Ensuite, la neige a décidé de remonter alors il faut trouver un départ haut, si on ne veut pas trop porter et en fond de chaîne car les nuages arrivent par le nord…

Gavarnie et le pic Rouge de Pailla, c’est parti pour Emilie, Valérie, Jean, Jean-Marie, Christian, Christophe, Fabrice et Alain.

8h30, nous sommes garés, bon il va falloir porter, je me suis trompée (en espérant avoir fait le bon choix pour la neige). 300 m avec les skis sur le dos, cela chauffe tranquillement les jambes.

En arrivant sur le plateau du Pailla nous découvrons la catastrophe. Une méga avalanche massacre toute la montée au Pailla, quelle galère ! Cela va être une horreur de tracer là dedans.

Le Piméné nous tend les bras. Un passage au pied de refuge qui a perdu sa cheminée et nous continuons sur le plateau des Cardous.

A 2300, avant de prendre la direction du Piméné, nous jetons un œil vers la Hourquette d’Alans où un skieur esquisse quelques virages. MAIS CA A L’AIR SUPER BON sous le Pailla à l’ombre. Un 180 degré et nous voici en route pour la Hourquette. Les derniers mètres sous la hourquette sont bien durs, même vitrifiés. Un groupe a basculé sur Estaubé.

Il fait très bon, nous faisons la pause déjeuner au col. 4 personnes prennent les pentes que nous avions visé, le départ est vraiment bien glacé, ensuite tout est léger.

Nous visons la grande Glère pour notre descente. Je confirme le départ est bien glacé, je m’en colle une bonne avec un double déchaussage. Juste quelques mètres plus bas la neige est vraiment très légère mais la sous couche reste bien glacée.

A la limite soleil/ombre, certain décide de remonter pour profiter de la bonne neige.

En contre bas vers la cabane du pailla, nous suivons la progression d’un serpent de fourmis, il y a au moins 40 personnes en raquette.

Nous prolongeons la descente en cherchant la neige transformée. Nous nous régalons jusqu’à la source.

Nous remettons les skis sur le sac et en avant pour le réconfort chez Joseph et Catherine autour d’un verre et de gâteaux.

Bon malgré l’erreur d’estimation de la limite terre/neige, tout le monde était ravi de la sortie. Il faut dire que ce coin est vraiment majestueux.

Il va devenir difficile de planifier les sorties avec l’arrivée du printemps.







CLUB ALPIN FRANCAIS LOURDES CAUTERETS
1 PLACE DE LA REPUBLIQUE
RESIDENCE LE LAVEDAN
65100  LOURDES
Contactez-nous
Tél. 05 62 42 13 67
Permanences :
mercredi et vendredi 16h00 à 19h00
Agenda